forex trading logo

Nouvelles

 

 

17/01/2013 Lepoint


L'Extraordinaire Percée des Succès

La jeune génétation a les moyens des ses ambitions.




Même le dimanche, il regarde sa montre. Hsueh Sheng Wang a des rendez-vous d'affaires et il se moque bien des jours fériés. Ce petit homme discret de 47 ans, au costume impeccable, est PDG d'Eurasia, une société spécialisée dans la location-gestion commerciale et la promotion immobilière, cotée en Bourse, avec un chiffre d'affaires de 22 millions d'euros. Il tient à dissiper tout soupçon: sa réussite, l'homme, arrivé à lâge de 13 ans sans connaître un mot de français, il ne la doit à personne. , assure-t-il. C'est qu'il a eu du flair, Hsueh Sheng Wang, en misant, du côté d'Aubervilliers, sur ces entrepôts désaffectés qu'il a rachetés, retapés, découpés pour les louer à des grossistes. Et, dans sa course effrénée, il a jeté l'ancre au Havre, où il devrait ouvrir sur le port, en mai, 40 000 mètres carrés de locaux réservés à l'import-export avec la Chine, autout de produits pour la maison. , pouruit-il.

 

comme 70% des immigrés chinois, Hsueh Sheng Wang est originaire de Wenzhou, petite ville portuaire de la province du Zhejiang, Coincée entre Shanghai et Hongkong et dont les ressortissants ont gagné la France, à la recherche de meilleures conditions de vie, dans les années 80. , précise Richard Beraha, auteur de . Dix ans plus tôt, en 1975, les boat people, ces réfugiés politiques originaires d'Indochine, leur ouvraient la voie, fuyant les atrocités perpétrées par les Khmers rouges. Avant eux, Il y a eu ces 150 000 Chinois recrutés par la France pour participer en 1914 à l'effort de guerre dans les usines et les tranchées. Difficile, aujourd'hui, en l'absence de recensement, d'évaluer cette communauté. Les estimations oscillent entre 450 000 et I million de personnes. Présents sur le sonl français depuis plus d'une vingtaine d'années, ils se son tintégrés, bénéficiant pour la plupart des regulairisations mises en place par le gouvernement Jospin. Et surtout ils ont prospéré dans la sphère économique. On ne raconte plus la succes story des frères Tang dan le 13e arrondissement ou celle du patron du Président, un restaurant à Belleville. En France, ils régneraient sur 35 000 commerces, dans la restauration, les bars PMU et le textile.

 

Mais plus seulement. Il faut désormais compter avec cette génération d'entrepreneurs originaires de Chine continentale qui, la tête plaine de projets, ont su tirer leur éping le du jeu. Leur ascension est fulgurante. Sur les pas de Hsueh Sheng Wang, Eric Tong, après l'ouverture à Aubervilliers d'un fashion center de cinq étages, s'apprête à recommencer. Au rayon habillement, Ruojin Liu a créé sa marque, Miss coquines, qui compte 80 boutiques, et dans la maroquinerie Franck Lu fait des miracles à la tête de Pourchet, une enseigne françiaise qu'il a rachetée en 2005. , dit Buon Huong Tan, adjoint chargé du développement économique à la mairie socialiste du 13e arrondissement de Paris. Elles le savent, la réussite passe par l'accès au savoir.



 

Commercial

Logistique

Bureaux

Hôtellerie

Services


©2009 www.eurasiagroupe.com | Mentions légales | Crédits